L’histoire de la marque Alfa Roméo

histoire de la marque alfa romeo

Alfa Roméo est un constructeur automobile italien connu pour sa production de voitures sportives. L’entreprise a été fondée le 24 juin 1910 avec la fondation à Milan de l’ALFA. 8 ans plus tard la société change de nom pour son nom actuel après avoir été réquisitionné par Nicolas Romeo. En 1933, le propriétaire d’Alfa Romeo passe à l’institut pour la reconstruction industrielle car l’entreprise est fortement touchée par les dettes qu’elle doit à la banque. La société va continuer de produire des voitures avec un mode semi-artisanal jusque dans les années 50. Elle se transforme par la suite en véritable industrie automobile avec l’introduction d’une chaîne de montage dans sa production. L’entreprise va connaître une grande période de croissance jusque dans les années 60 puis à partir des années 70 la crise va toucher profondément l’entreprise. La société va tomber dans le rouge et va mener l’État italien à vendre en 1986 l’entreprise au groupe FIAT. Une relance économique va être lancée à la moitié des années 90 afin de sauver Alfa Romeo.

La naissance de la marque

L’Alfa Romeo puise ses origines en France ainsi qu’à Naples et la création de l’entreprise est liée à la fondation de la Società Italiana Automobili Darracq. La société connaît très rapidement un grand succès et la société est transférée à Milan. La toute première installation industrielle liée à Alfa Romeo est restée en service jusque dans les années 80. Cette dernière était construite sur un grand terrain juste à côté des bâtiments qui recevaient l’Exposition universelle de 1906. Mais de nombreuses difficultés viennent ralentir la société et l’insuffisance des ventes place la société en liquidation. C’est dans les années 1910 que des investisseurs lombards vont reprendre la société et le changement de propriétaire se fait le 10 juin 1910. La société va alors changer de nom pour A.L.F.A. La nouvelle direction va alors reformer leurs modèles d’affaires mais également s’adapter aux exigences du marché italien. L’entreprise décide alors d’engager Giuseppe Merosi, un des plus grands ingénieurs ayant de nombreuses expériences dans le secteur de l’automobile. Il devient par la suite le premier directeur technique et est chargé de concevoir un tout nouveau modèle de voiture. Le logo va être changé et un nouveau modèle d’automobile est lancé en 1910, l’Alfa 24 HP. Cette dernière possède un moteur avec 4 cylindres en ligne et à soupapes latérales de 4 084 cm3 de cylindrée et 42 ch de puissance. À partir de ce modèle, le premier modèle de camion va être dérivé. Créé en 1914, il a été obtenu grâce à la modification substantielle de la structure du véhicule. Alfa Romeo va produire des véhicules commerciaux jusqu’en 1988. En 1911, l’entreprise démarre les courses automobiles avec la 24 HP et va tenter de gagner de nouveaux consommateurs en lançant de nouveaux modèles avec des finitions plus élevées et plus luxueuses. Mais ce changement va vite être abandonné car le marché risquait de mal « réagir ». À la place la société décide de préparer un nouveau modèle de course qui avec un éventuel succès en compétition pourrait attirer de nouveaux acheteurs. En 1914, l’entreprise naît en version course et va créer sa première voiture exclusivement pour la compétition. À cause de la Première Guerre mondiale l’organisation des compétitions internationales est suspendue et l’Alfa Romeo Grand prix eut une activité assez brève.

Alfa Romeo pendant la guerre

Juste avant l’entrée en guerre de l’Italie, les ventes de voitures augmentent de plus en plus. Mais lors du déclenchement du conflit, le constructeur entre en crise à cause de l’arrêt des exportations. Les mois passent et la situation s’aggrave encore plus avec l’entrée du pays en guerre. Le pays convertit toutes les activités industrielles en appareil productif afin de répondre aux demandes de la guerre. L’alfa va se placer en situation difficile et les propriétaires n’ont pas les ressources financières nécessaires pour convertir ses installations. Pour éviter de sombrer, la société va être vendue à la banque italienne de Sconto.

La marque pendant l’après-guerre

À la fin de la guerre, l’activité sportive de la société ne cesse de s’intensifier grâce à certains pilotes comme Antonio Ascari, Giuseppe Campari ou encore Enzo Ferrari. À la suite de la faillite de 1921, le fondateur Nicola Romeo est écarté de la société. L’énorme notoriété et les victoires en compétitions sont des éléments qui vont éviter à l’entreprise d’être liquidé. En 1929, un groupe de pilotes crée une écurie autour de la figure Alfa Romeo. Elle deviendra par la suite, l’écurie de course officielle de la société.

Alfa Romeo des années 30 aux années 90

La réputation de la marque ne cesse de se développer grâce aux nombreuses victoires en compétition. Puis les années 50 vont être les plus importantes pour la marque car elle va lancer deux modèles qui marqueront à jamais l’histoire d’Alfa Romeo : l’Alfa Romeo 1900 et la Giulietta. Ces modèles vont être les premiers à être fabriqués en série sur une chaîne de montage. En 1961, la 100 000 Giulietta est produite et l’année suivante, l’Alfa Romeo Giulia est présentée au public. Les années 70 sont marquées par la compétition pour l’entreprise et de nouveaux et nombreux modèles d’automobiles voient le jour jusque dans les années 80. En 1986, Alfa Romeo est racheté par le groupe Fiat. Le département courses d’Alfa Romeo se développe encore plus après l’absorption du groupe Fiat avec de grands pilotes italiens.

Le nouveau millénaire

Ce nouveau millénaire débute très bien pour Alfa Romeo et l’Alfa 147 remporte le titre de Voiture de l’année 2001. En 2005, Alfa romeo lance un nouveau coupé sport l’Alfa Romeo Brera puis en 2007, l’Alfa Romeo 8C Competizione est commercialisé en série limitée de 500 exemplaires. Cette dernière est équipée d’un moteur d’origine Maserati. En 2008, la marque présente sa petite dernière, la MiTo. En 2010, l’entreprise remplace l’Alfa 147 par une nouvelle version de la Giulietta. Un nouveau concept, 4C, qui est un coupé 2 places est sorti en 2013 et a pour ambition de rivaliser avec la Lotus Elise ou encore avec la Porsche Cayman.